Vous êtes nouveau ici ? Recevez gratuitement le guide "Trouvez votre équilibre postural" pour améliorer votre posture. Cliquez ici pour le télécharger !
Rituel de fumigation

Rien de tel qu'un grand ménage pour faire de l'espace en soi et accueillir un nouveau cycle. Énergétiquement, l'automne est la saison la plus propice au tri. Pourtant, ranger et nettoyer physiquement ne suffisent pas toujours.

Avez-vous déjà éprouvé une sensation de malaise en entrant quelque part ?

Vous ne savez pas pourquoi mais l'atmosphère vous paraît lourde, pesante, inconfortable.

Évènements désagréables et émotions négatives impriment ainsi des ambiances parfois déplaisantes.

Après un mauvais moment (maladie, souci, dispute, etc.) ou avant d'emménager dans un nouveau logement ; débarrassez-vous d'énergies passées pour accueillir de nouveaux (beaux) moments de Vie. Voici de quoi insuffler une énergie nouvelle.

La fumigation est un moyen millénaire et universel de purifier un lieu.

Selon les plantes utilisées, on aura un effet assainissant ou relaxant, par exemple, mais c'est surtout l'Énergie ambiante dont on accompagne la transformation.

Il existe deux types de fumigation :

  • la première, la plus ancienne, consiste à brûler une plante et à disperser la fumée dégagée : c'est le principe de l'encens traditionnel ;
  • la seconde, est une fumigation vaporeuse.

Pourquoi ça marche ?

  1. La fumée, comme la vapeur, diffusent des molécules aromatiques aux pouvoirs chimiques, sensoriels et énergétiques puissants. Ces composés agissent sur les agents pathogènes, sur nos récepteurs nerveux et sur l'équilibre des électrons ambiants.
  2. L'action nous implique dans le processus de transformation. C'est la force du rituel : quand on le pratique régulièrement, le cerveau met en place les conditions favorables à l'accomplissement visé.

Quelle fumigation choisir ?

La fumigation classique est facile à mettre en œuvre et plus indiquée si l'atmosphère est humide.

La fumigation vaporeuse est plus douce pour les molécules aromatiques, ne dégage aucune fumée et ne nécessite pas de jouer avec le feu. Elle présente un intérêt supplémentaire quand l'air est trop sec.

Quelle(s) plante(s) utiliser ?

Les plantes séchées dont on fait des tisanes sont parfaitement adaptées. Elles sont faciles à trouver et ne présentent aucun danger en usage modéré.

  • La sauge est de loin ma préférée. Connue pour ses propriétés antiseptiques, elle purifie l'atmosphère, clarifie l'esprit et neutralise toute énergie négative.
    La sauge participe de longue date aux rituels de purification en Europe, en Afrique et en Amérique du Nord. Nos grands-mères s'en servaient à l'approche des fêtes pour appeler au renouveau et laisser partir l'année écoulée.
  • Le thym assainit l’environnement et dégage le mental. Il peut être associé avec la lavande ou le romarin dont il renforcera les effets.
  • La lavande touche davantage aux émotions. Elle apaise.
  • La verveine irradie la sérénité et la joie. Elle purifie les lieux et prépare aux cérémonies, à la prière ou la méditation.
  • Le romarin amène clarté et stabilité.
  • Le basilic purifie et apaise.

Je ne présente ici que des plantes faciles à trouver et comestibles, autant par souci d'économie que de sécurité. Faites confiance à la nature. Elle dispense ses bienfaits là où on en a besoin. L'essentiel est à portée de main.

Peut-être avez-vous certaines de ces plantes dans votre jardin ? Dans ce cas, cueillez-en et laissez-les sécher au moins un mois avant de les utiliser.

Comment procéder à la fumigation ?

Une fois le lieu nettoyé et aéré, ouvrez les portes et les fenêtres.

Pour une fumigation classique, utilisez de l'encens naturel en grains ou une poignée de plantes dans un bol résistant au feu. Pour ma part, j'ai recyclé le contenant d'une grande bougie Stéarôme.

Placez du sable ou du charbon dans votre récipient, puis les plantes que vous embraserez. Laissez la matière se consumer lentement en rallumant de temps à autre si nécessaire.

Veillez à ce que la fumée se répande dans chaque pièce s'il s'agit d'un appartement ou d'une maison.

Pour une fumigation vaporeuse, prenez une casserole, placez-y une poignée de plantes et recouvrez avec 1/2 litre d'eau froide. Couvrez et portez à ébullition. Ôtez le couvercle, laissez bouillir 1/4 d'heure puis éteignez le feu et laissez la vapeur se propager.

Les molécules diffusées se lient avec celles ambiantes et les emportent.

Et après

Appréciez le travail accompli.

Souriez.

Écoutez de la musique.

Mettez des fleurs.

Allumez une bougie.

Une nouvelle page se présente.

Bonus

La fumigation vaporeuse peut être utilisée en inhalation ou en sauna facial. Au lieu de laisser la casserole sur le feu, versez simplement la préparation dans un bol ou un inhalateur et respirez la vapeur pendant quelques minutes.

  • Eucalyptus à l’approche de l'hiver.
  • Romarin en cas de rhumes ou pour se relaxer.
  • Tilleul pour les enrouements et les laryngites.
  • Thym en cas de toux ou de rhume.
  • Lavande et romarin pour purifier la peau.

N.B. : Aucune de ses plantes ne peut se substituer à un traitement médical.

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

Suivez-moi

Votre guide en cadeau

Pour aller plus loin, téléchargez gratuitement le guide et "Trouvez votre équilibre postural".

Guide pratique pour améliorer sa posture

Se connecter