Vous êtes nouveau ici ? Recevez gratuitement le guide "Trouvez votre équilibre postural" pour améliorer votre posture. Cliquez ici pour le télécharger !
Cabinet de shiatsu : futon ou table ?

Futon ou table ? La question fait toujours débat chez les praticiens en shiatsu. Retour sur les avantages et inconvénients de l'un et l'autre.

Révélation en vue si vous croyez que l'authentique shiatsu japonais se borne au futon.

Shiatsu sur futon

Pourquoi utiliser un futon ?

Le futon est le support privilégié dans les écoles de shiatsu. Présenté comme le support traditionnel du shiatsu, il est aussi moins coûteux et plus facile à stocker.

Avantages du futon pour donner un shiatsu

Le futon s'impose quand le shiatsu est enseigné au sol.

Au début, l'apprentissage des bonnes postures pour être juste dans sa technique est très prenant.

Si l'enseignement exclut le travail sur table, il est extrêmement difficile de transposer soi-même alors que les bases du shiatsu ne sont pas encore assimilées.

Le futon offre un espace de travail large et sécurisant.

Sous réserve d'une bonne maîtrise des déplacements au sol, étirements et mobilités s'enchaînent de manière fluide.

Cabinet de shiatsu avec futon

Inconvénients du futon pour donner un shiatsu

Un receveur étranger à la culture japonaise est toujours surpris par le futon.

Le shiatsu au sol ne convient pas aux personnes souffrant notamment des genoux, des hanches ou de vertiges. Toutes les personnes concernées ne le savent pas, c'est au praticien d'évaluer les possibilités de travail pour leur receveur.

Quant à se relever du sol, nul doute qu'un pratiquant d'arts martiaux, de gymnastique ou de shiatsu sait faire en préservant son dos ; avouez que ce n'est pas la majorité des receveurs.

Quel est l'intérêt de donner un shiatsu au sol à quelqu'un qui se relèvera de guingois - même avec des indications ? On frise l'auto-sabotage !

Shiatsu sur table

Pourquoi utiliser une table de soin ?

L'usage de la table en Occident est un héritage culturel au même titre que le futon au Japon.

Les représentations de médecins et de masseurs dans la Grèce et la Rome antiques montrent des dispositifs comparables à nos tables de soin contemporaines.

Le travail sur table de massage vient au secours du praticien souffrant des genoux et contribue à préserver les autres.

Cabinet de shiatsu avec table de massage

Avantages de la table pour donner un shiatsu

Le receveur retrouve là un objet familier. La table de shiatsu se différence par sa largeur, plus importante qu'une table de massage ou d'examen. Le réglage de la hauteur doit permettre de travailler en poids de corps.

Le shiatsu-shi qui maîtrise le travail sur table sollicite davantage ses jambes et soulage ses lombaires. Résultat : des jambes d'athlètes et un dos préservé !

Les genoux sont protégés d'une hyper-flexion prolongée reconnue comme un facteur de pénibilité et d'usure en santé au travail.

Avec des journées moins fatiguantes, certains praticiens en profitent pour réaliser davantage de séances quotidiennes. En cas de grossesse, les praticiennes en shiatsu apprécient de travailler en confort donc potentiellement plus longtemps avant leur congé maternité.

Inconvénients de la table pour donner un shiatsu

En France, le shiatsu sur table heurte la vision traditionnelle du shiatsu de nombreux praticiens.

En finir avec l'image d'Épinal du shiatsu japonais
Si vous avez suivi des stages de shiatsu au Japon, vous connaissez les salles de l'école Namikoshi recouvertes de tatamis et vous y avez pratiqué le shiatsu au sol. Même chose, version cosy, au dojo Masunaga dont la moquette beige ajoute à l'ambiance feutrée des lieux. Plus confidentiel mais tout aussi intéressant sur le plan technique : l'école Kurétaké - une référence en matière de bonnes postures au sol (lire les commentaires).
Exemple de shiatsu sur table en clinique au Japon

Changement de décor si vous poussez l'immersion jusque dans les cliniques de shiatsu où il est en fait pratiqué sur table.

Depuis déjà plusieurs décennies au Japon, le shiatsu se pratique sur futon ou sur table selon le lieu. Livres et photographies témoignent de cette pratique.

Travailler sur table quand on pratique au sol implique de modifier ses postures voire d'adapter certains gestes. Pour réussir ce défi aussi complexe qu'enrichissant sur le plan technique : formation, lecture et pratique sont nécessaires.

Ne vous arrêtez pas à une seule source : exercez-vous, affinez, raffinez pour trouver vos marques.

Faux débat

Shiatsu vient du japonais "shi" pour doigt, "atsu" pour pression. S'il reste fondamentale de travailler en poids de corps, peu importe d'utiliser un futon ou une table.

Loin de dénaturer la pratique, le travail sur table l'ouvre au plus grand nombre.

Livres de référence en matière de gestes et postures

Sur futon :

Précis de shiatsu Kurétaké, techniques fondamentales et supérieures, sans fatigue pour le praticien

 

Sur table :

Bodywork shiatsu : Bringing the Art of Finger Pressure to the Massage Table

 

En lien

Shiatsu sur futon ou sur table : match-aller, côté client / receveur

Le métier de praticien en shiatsu

Si vous cherchez à dépasser les limites de la table pour enrichir votre pratique, posez vos questions en commentaire.

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

Suivez-moi

Votre guide en cadeau

Pour aller plus loin, téléchargez gratuitement le guide et "Trouvez votre équilibre postural".

Guide pratique pour améliorer sa posture

Se connecter