Shiatsu et massage

Vous confondez shiatsu et massage ? Vous devez expliquer la différence ?

Alors cet article est pour vous !

Vous le savez ou vous venez de le comprendre : le shiatsu n'est pas un massage (sauf au Canada où il figure parmi les spécialisations de massothérapie).

La plupart des professionnels le savent - c'est dans le code de déontologie.

Mais certains préfèrent surfer sur la mode du massage.

Un imbroglio pour le grand public.

5 clés pour comprendre la différence entre shiatsu et massage :

Shiatsu versus massage

1. Questions pratiques

Le shiatsu se reçoit habillé de vêtements souples. Aucun produit n'est nécessaire.

Le massage est le plus souvent pratiqué sur peau nue. Huiles, lampes infrarouges, pierres chaudes ou sons accessoirisent le soin.

2. Déontologie

En France, le code de déontologie de la profession demande aux praticiens en shiatsu de "garder à l'esprit que le Shiatsu n'est pas un massage".

Quand je lis "massage shiatsu" en France, je m'interroge sur le sérieux du rédacteur, c'est plus fort que moi !

Bon à savoir : le métier de praticien en shiatsu exige une formation d'au moins 3 ans. Quand son cursus est reconnu par l'État, on parle de "Spécialiste en shiatsu".

3. Histoire

Le gouvernement japonais reconnaît le shiatsu comme une discipline à part entière, bien distincte du massage, depuis 1954.

Au Japon, d'où le shiatsu est issu, on cultive depuis toujours l'art du toucher thérapeutique et bien-être.

En 1919, l'inventeur du shiatsu rassemble des techniques de thérapie manuelle dans un livre intitulé Shiatsu Ho - littéralement Thérapie par pression des doigts. Il est suivi par des praticiens et des enseignants qui souhaitent distinguer les techniques préventives et curatives des soins de bien-être.

Le shiatsu apparaît alors comme une nouvelle thérapie manuelle, héritière de plusieurs siècles de recherche en la matière. Elle se développe en parallèle de l'ostéopathie aux États-Unis.

4. Technique

Le praticien en shiatsu exerce des pressions, des mobilisations et des étirements sur l'ensemble du corps. À ces techniques manuelles, s'ajoute une relation d'aide, comme le précise le Répertoire Nationale des Certifications Professionnelles. 

Le masseur bien-être procède principalement par effleurage, pétrissage, pressions glissées ou profondes, palper-rouler et/ou percussions. Pas grand chose à voir dans la pratique !

5. Énergétique

L'apanage du shiatsu reste l'énergétique.

Mannequin d'acupuncture avec tracé des méridiens

Contrairement à ce que laisse entendre le terme en Occident, il ne s'agit pas de dynamiser ou de réveiller. On dit d'une technique qu'elle est "énergétique" quand elle travaille sur les énergies du corps.

En Asie, la santé est le résultat d'une circulation énergétique harmonieuse. La médecine traditionnelle chinoise cartographie les trajets de circulation de l'Énergie dans le corps qu'elle nomme "méridiens".

Le shiatsu utilise deux niveaux de lecture et de travail : l'un fondé sur l'anatomie (comme le massage), l'autre basé sur l'énergétique notamment par l'utilisation des méridiens.

Le praticien en shiatsu associe techniques mécaniques et énergétiques pour rétablir un équilibre global. Son action est physique mais aussi psychique et émotionnelle.

  1. Comments (0)

  2. Add yours
There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
0 Characters
Attachments (0 / 3)
Share Your Location

5 gestes bien-être

Un guide pas à pas pour désamorcer les tensions dès les premiers signes.

 

Bonjour !

Aurélia Benoit du blog Shiatsu-horizon

 

Je suis Aurélia Benoit.

J'accompagne les personnes stressées ou sujettes aux tensions vers un mieux-être grâce au shiatsu, un toucher doux à l'écoute du corps.

Mieux dans leur corps, mieux dans leur tête, elles peuvent mieux profiter de la vie.