logo Shiatsu-horizon
Vous êtes nouveau ici ? Recevez gratuitement le guide "Trouvez votre équilibre postural" pour améliorer votre posture. Cliquez ici pour le télécharger !

Vous confondez shiatsu et massage ? Vous devez expliquer la différence ?

Cet article est fait pour vous.

Vous le savez ou vous venez de le comprendre : le shiatsu n'est pas un massage (sauf au Canada où il figure parmi les spécialisations de massothérapie).

Les professionnels consciencieux le savent et le font-savoir. D'autres négligent de clarifier la situation.

Un imbroglio pour le grand public - y compris pour Google qui renomme "masseur" les "centres de shiatsu".yell

Voici 5 clés pour comprendre en quoi le shiatsu se distingue du massage :

Shiatsu versus massage

1. Questions pratiques

Le shiatsu se reçoit habillé de vêtements souples. Aucun produit n'est nécessaire.

Le massage est le plus souvent pratiqué sur peau nue. Huiles, lampes infrarouges, pierres chaudes ou sons accessoirisent le soin.

2. Déontologie

En France, le code de déontologie de la profession demande aux praticiens en shiatsu de "garder à l'esprit que le Shiatsu n'est pas un massage".

Quand vous lisez "massage shiatsu" en France, posez-vous la question de la qualification du prestataire (ou du journalistewink). Est-ce un masseur qui propose du shiatsu sans être praticien en shiatsu ou un praticien en shiatsu sans formation solide ?

À noter : le métier de praticien en shiatsu exige une formation d'au moins 3 ans. Quand son cursus est reconnu par l'État, on parle de "Spécialiste en shiatsu".

3. Histoire

Le gouvernement japonais reconnaît le shiatsu comme une discipline à part entière, différente du massage, depuis 1954.

Au Japon, d'où le shiatsu est issu, on cultive depuis toujours l'art du toucher thérapeutique et bien-être.

En 1919, l'inventeur du shiatsu rassemble des techniques de thérapie manuelle dans un livre intitulé Shiatsu Ho - littéralement Thérapie par pression des doigts. Il est suivi par des praticiens et des enseignants qui souhaitent distinguer les techniques préventives et curatives des soins de bien-être.

Le shiatsu apparaît alors comme une nouvelle thérapie manuelle, héritière de plusieurs siècles de recherche en la matière. Elle se développe en parallèle de l'ostéopathie aux États-Unis.

4. Technique

Le praticien en shiatsu exerce des pressions, des mobilisations et des étirements sur l'ensemble du corps. À ces techniques manuelles, s'ajoute une relation d'aide, comme le précise le Répertoire Nationale des Certifications Professionnelles. 

Le masseur bien-être procède principalement par effleurage, pétrissage, pressions glissées ou profondes, palper-rouler et/ou percussions.    

5. Énergétique

L'apanage du shiatsu reste l'énergétique.

Mannequin d'acupuncture avec tracé des méridiens

Contrairement à ce que laisse entendre le terme en Occident, il ne s'agit pas de dynamiser ou de réveiller. On dit d'une technique qu'elle est "énergétique" quand elle travaille sur les énergies du corps.

En Asie, la santé est le résultat d'une circulation énergétique harmonieuse. La médecine traditionnelle chinoise cartographie les trajets de circulation de l'Énergie dans le corps qu'elle nomme "méridiens".

Le shiatsu utilise deux niveaux de lecture et de travail : l'un fondé sur l'anatomie (comme le massage), l'autre basé sur l'énergétique notamment par l'utilisation des méridiens.

Le praticien en shiatsu associe techniques mécaniques et énergétiques pour rétablir un équilibre global. Son action est physique mais aussi psychique et émotionnelle.

Commentez et partagez !

Ces cinq réponses ouvrent mille questions. Posez la vôtre en commentaire sur cette page.

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
conditions d'utilisation.

Commentaires (7)