Vous êtes nouveau ici ? Recevez gratuitement le guide "Trouvez votre équilibre postural" pour améliorer votre posture. Cliquez ici pour le télécharger ! Vous recevrez l'actualité de shiatsu-horizon avec plein d'astuces pour prendre soin de vous naturellement.
  1. Vous l'avez depuis votre naissance ;
  2. il est avec vous, où que vous alliez ;
  3. vous ne savez peut-être pas vous en servir.

Ce pouvoir se trouve dans votre respiration. L'alternance d'inspire et d'expire recèle des trésors.

La respiration rythme notre vie, du premier cri au dernier souffle. C'est une fonction intime et permanente, dont la puissance peut nous échapper.

En cas de stress ou d'émotions fortes, la respiration s'emballe et devient superficielle. Pourtant, nous avons le pouvoir d'y faire appel consciemment pour rétablir l'équilibre.

Au-delà de l'apport en oxygène, la respiration a la faculté de :

  • faire accéder à une détente profonde ;
  • porter notre voix ;
  • dynamiser.

Reste à savoir comment ! Et à le faire pour de bon ;)

Principes de base

• C'est dans l'expiration que tout se fait : relâchement, expression.
• Respiration, émotions et posture sont liées.
• L'amplitude intérieure est plus importante que la quantité d'air.

Accéder à une détente profonde

La respiration a le pouvoir de faire accéder à une détente profonde. C'est une alliée précieuse en shiatsu. En me synchronisant sur la respiration, le corps du receveur se trouve bercé de l'intérieur, par son propre souffle. Là encore, le shiatsu est un travail d'équipe.

Il existe des centaines d'exercices de respiration pour se relaxer. Leur efficacité tient surtout au fait de respirer en conscience. On arrête le flot d'activité, de réflexion pour entrer dans le flux d'une respiration profonde qui permet :

- l'abaissement de la tension artérielle ;
- une meilleure alimentation des cellules en nutriments :
- le massage interne de l'abdomen (pour un meilleur transit) ;
- une amélioration des facultés mentales (réflexion, attention, concentration, mémoire).

Exercice n°1 : calme intérieur

  • Ralentissez votre rythme respiratoire en commençant par une longue expiration
  • Ressentez le passage de l'air dans vos narines.
  • Observez la place qu'occupe l'air inspiré dans votre corps. Est-il concentré dans la partie supérieure du thorax ou remplit-il l'abdomen ?
  • Respirez en ouvrant sur les côtés puis vers le bas et vers le haut. Prenez votre place !
  • Restez attentif/ve à l'expiration. C'est dans l'expiration qu'on évacue le trop plein d'émotions comme de gaz carbonique.
  • Au bout de quelques minutes, observez l'émotion qui vous traverse et s'apaise.

 Exercice n°2 : respiration du cœur

  • Fermez les yeux et respirez de façon lente et profonde ;
  • placez votre conscience dans votre cœur, imaginez que l'air se diffuse de votre poitrine par votre cœur ;
  • laissez votre cœur se bercer dans ce flux et ce reflux ;
  • quand vous ressentez de la chaleur, intensifiez encore cette sensation en imaginant que vous respirez de l'amour, de la bienveillance, de la sérénité ;
  • concentrez-vous sur cette perception pendant quelques minutes ;
  • revenez à un niveau d'attention normal et rouvrez les yeux.

Choisissez l'exercice qui vous convient le mieux. Faites-le deux fois par jour, matin et soir, jusqu'à ce que sa pratique devienne fluide. Vous pourrez ensuite l'utiliser aussi souvent que nécessaire.  

Porter votre voix

Le son résulte du déplacement de l'air. La voix est donc indissociable du souffle.

Moduler sa voix consiste surtout à moduler son souffle pour qu'il propage le son comme on le souhaite. Un travail sur la voix inclut nécessairement des exercices de renforcement des muscles respiratoires.

Les cordes vocales, c'est une autre histoire : elles forment le son.

Dynamiser

En permettant l'apport en oxygène et l'évacuation du gaz carbonique, la respiration apporte une forme d'énergie indispensable.

Si vous cherchez à vous dynamiser, observez d'abord votre posture. Que dit-elle de votre état d'esprit du moment ?

Pour vous placer :

=> ramenez légèrement le menton vers la poitrine ;
=> mettez votre périnée et vos abdominaux en tension ;
=> imaginez que vous êtes relié(e) par deux fils entre ciel et terre : l'un vous hisse vers le haut tandis que l'autre vous ancre à la terre. 

Exercice n°1 : dynamisation

Respiration à 3 temps, en commençant par l'inspire.
  • Inspirez en comptant jusqu'à trois ;
  • retenez votre respiration en comptant de nouveau 1, 2, 3 ;
  • expirez 1, 2, 3 ;
  • poursuivez ainsi sur quelques cycles respiratoires : inspire 1, 2, 3, apnée 1, 2, 3, expire 1, 2, 3, inspire 1, 2, 3, etc. 

Adaptez le tempo si nécessaire. L'essentiel est que la durée soit identique sur l'inspire, le temps de pause et l'expire. 

Exercice n°2 : concentration

  • Concentrez-vous sur votre seule respiration le temps de l'exercice ;
  • comptez 1 temps d'inspiration pour 4 temps d'expiration ;
  • répétez cela sur 3 à 5 cycles et revenez à une respiration naturelle.

Aux frontières de soi

Entre conscient et inconscient, entre intérieur et extérieur, la respiration parle de notre relation à l'espace, aux échanges.

Pour qui veut bien l'investir, elle offre un pont vers d'autres dimensions de soi-même.

Apaisement, confiance en soi, communication, leadership, énergie : quel pouvoir donnez-vous à votre souffle à partir de maintenant ?